0

Votre panier est vide.

Connexion
Partager

PérouDécouvrez les essentiels à connaître sur l’artisanat du Pérou.

Des créations péruviennes les plus connues comme les tissus et les bijoux, jusqu’aux savoir-faire ancestraux tels que le travail du cuir et du bois.

 

Les premiers Péruviens étaient des artisans et se sont transmis leur savoir-faire et leurs connaissances de générations en générations.

 

Le tissage

 

tissus péruviensLe peuple Péruvien est souvent connu pour ses tissages très colorés, réalisés tout ou en partie sans machine, et décorés de motifs locaux. D’ailleurs, le tissage et le textile péruvien sont répertoriés au patrimoine immatériel de l’humanité par l’UNESCO.

 

L’art du tissage remonte à 4 000 ans ; c’est un art qui requiert de la patience, de la maîtrise, de la méticulosité et de la finesse. Cet art s’est développé largement dans tout le pays grâce à l’accès qu’ont les habitants à diverses variétés de laine : poils d’alpaga, de lama et de vigogne ; ainsi qu’à de nombreuses cultures de coton.

 

tissage pérou

Le tissage peut être réalisé de différentes façons :

– à l’aide de baguettes, véritables extensions des doigts,

– sur des métiers à tisser, notamment pour les motifs les plus complexes,

– ou grâce à un rouet, qui est un instrument ancien à roue actionnée par une pédale ou une manivelle

 

Les motifs représentés sur les textiles sont très variés : animaux, fleurs, motifs géométriques (lignes, losanges, rectangles…). L’art textile est issue d’une longue tradition pré-hispanique, et représente encore aujourd’hui des symboles. Par exemple, certaines couleurs ou motifs indiquent le statut marital, l’appartenance à une ethnie, etc.

 

Et si les Péruviens sont très doués dans les tissages de toutes sortes (sacs, ceintures, vêtements…), ils le sont également en broderie, appliquée notamment sur les chapeaux. Ainsi, les habitants arborent fièrement leurs couvres-chefs décorés de fleurs ou d’animaux.

 

Les bijoux

 

éleveur péruvien

L’artisanat du Pérou est aussi connu pour sa fabrication de bijoux. En effet, le peuple péruvien a perfectionné son travail sur les métaux depuis l’antiquité, grâce à l’abondance de minéraux et de pierres accessibles dans le pays. Ils avaient déjà à l’époque une technique de travail de l’or très avancée et l’utilisent encore aujourd’hui afin de produire des pièces sculptées, en filigrane, avec applications ou incrustations… En plus de l’or, l’argent et le cuivre sont les métaux les plus usités. Ainsi, on peut trouver toutes sortes de bagues, bracelets, colliers et boucles-d’oreilles inspirés des modèles pré-hispaniques.

 

 

Le cuir et le bois

femme péruvienne

 

On trouve ensuite en artisanat du Pérou divers travaux de cuir, qui diffèrent selon les régions. En général, des morceaux de tissus aux motifs et couleurs traditionnels sont intégrés aux pièces de cuir.

 

Il existe également des spécialités artisanales telles que la maîtrise du bois, trouvée le plus souvent sous forme de petites boîtes peintes, décorées avec des paysages ou des morceaux d’histoire. Ou encore le tissage du totora, qui est le roseau local sur les rives du lac Titicaca et qui sert à la fabrication de poupées ou de petits bateaux.

 

Enfin, on peut noter la fabrication d’instruments de musique comme l’un des artisanats les plus importants du Pérou. Les artisans utilisent des coquillages, des os d’animaux ou des roseaux afin de créer des sons uniques. C’est ainsi que sont nées les fameuses zamponas (flûtes de pan péruviennes) et les trompettes en terre cuite.

 

Venez découvrir nos produits artisanaux péruviens par ici !

X