0

Votre panier est vide.

Connexion
1
Partager

IndeL’artisanat d’Inde, un voyage aux milles couleurs…

Partez dès maintenant grâce à cet article !

 

Un artisanat millénaire

 

L’inde est un large territoire se divisant en 29 états. Ils se différencient par leurs langues, leurs cultures, leurs ethnies ou encore leurs paysages. Comme dans la plupart des pays, l’artisanat traditionnel se transmet de génération en génération. Et tandis que certaines formes subsistent, d’autres disparaissent. C’est ainsi qu’en Inde, certaines techniques de fabrication datant de plus de 5.000 ans tendent à être délaissées au profit de métiers générateurs de meilleurs revenus. En effet, bien que l’artisanat soit le plus gros employeur du pays après l’agriculture, beaucoup d’artisans sont en situation de pauvreté et sont obligés d’abandonner leur art.

 

L’artisanat d’Inde le plus connu en Occident est certainement le cachemire. Cependant, l’artisanat local est loin de se limiter au textile. Il est au contraire très riche, variant de matériaux et de motifs à travers le pays. Ainsi, au Sud les artisans de Aranmula peuvent transformer une simple pièce de métal en miroir. Tandis que dans l’Est on travaille les pierres et qu’au Nord on utilise de la soie organique. A l’ouest enfin, c’est la fabrication des textiles dits tie and die qui prédomine. Mais où que l’on aille, l’art tribal indien est toujours le reflet des légendes millénaires qui ont bercé le pays.

 

La sculpture

 

Parlons tout d’abord de la sculpture de pierre, qui a longtemps été restreinte aux figures de divinités. En effet, pendant des siècles, cet art avait un but simplement religieux. Il était confié à des maîtres artisans, qui se devaient de respecter les règles iconographiques. Aujourd’hui la pratique s’est popularisée et l’offre diversifiée. Cela afin de répondre, notamment, à la demande touristique (sculptures d’éléphants, de tortues…). Les pierres varient entre le marbre, le granite, la khondalite (grès rose) et la serpentine. Par exemple à Agra, on trouve ainsi des sculptures en marbre blanc incrusté de pierres semi-précieuses et aux motifs souvent floraux.

 

Les métaux et les bijoux

 

Concernant la fabrication de bijoux, les techniques artisanales comprennent celle de la taille de pierres précieuses ou semi-précieuses ainsi que celle de maniement du métal. On trouve beaucoup de bijoux en or aux motifs anciens, qui sont achetés en quantité lors des mariages notamment. Mais également des bijoux plus populaires en argent.

 

Les métaux tels que le bronze et le laiton sont utilisés quant à eux pour la confection de statues et d’objets utilitaires ou décoratifs (vases, coffrets à bijoux…). On trouve aussi des figurines de divinités ou d’animaux en fer forgé. Il existe une technique dite du bidri, qui consiste à incruster des fils d’argent à des objets en métal noir afin de former des motifs décoratifs.

 

L’Inde a à disposition de nombreuses quantités de pierres diverses et variées. Jaipur est ainsi le plus grand centre mondial de taille de pierres semi-précieuses telles que la citrine, l’agate, l’oeil de tigre, l’opale, la jade ou encore la turquoise. Mais également de pierres précieuses de couleur telles que l’émeraude, le rubis ou le saphir. Dans la ville d’Hyberabad en revanche, ce sont les cultures de perles qui sont à l’honneur. C’est donc grâce à cette diversité de savoir-faire et de matériaux disponibles, que les artisans joailliers peuvent offrir une large gamme de produits.

 

Le textile

 

Un autre des artisanats hindous les plus connus en occident est l’art du textile. Il se décline sous différentes formes : batik, ikat ou tissu imprimé en bloc. Sans oublier le  tie and die, technique particulière d’inspiration tribale, qui est l’un des arts les plus riches en ornements. Ces tissus servent à fabriquer des tentures, des housses de coussins, des vêtements… Le vêtement le plus répandu est le sari, qui peut ainsi apparaître sous toutes formes, motifs et couleurs. Les matières les plus usitées sont le cachemire, le coton, la soie et le polyester. Les saris les plus réputés sont ceux de Bénares, de Mysore et de Kanchipuram, dont certains sont tissés avec des fils d’or.

 

On trouve beaucoup de tissus en cachemire, dont la qualité peut varier du 100% cachemire à des mélanges avec de la soie, du coton ou du polyester. Aujourd’hui, le cachemire se fabrique avec les poils du dos de la chèvre, auxquels on ajoute de la soie afin de le rendre plus soyeux. Cependant, la meilleure qualité de pashmina est confectionnée grâce à une laine très fine prélevée sur le cou d’une certaine chèvre qui vit en haute altitude dans la chaîne himalayenne.

 

La tribu Bishnoï, qui vit dans la région de Salawas, fabriquent les tapis et tentures dhurries, qui sont un tissage de fils de coton de couleur aux motifs géométriques. Les tribus nomades ont un artisanat spécifique de tentures ornées de broderies et de petits miroirs dans diverses teintes de rouge.

 

La peinture miniature

 

Enfin, le troisième type d’artisanat d’Inde le plus connu est la peinture miniature. Nommée ainsi non pas pour sa taille mais pour la minutie de ses détails. Les scènes représentées sont souvent celles de la vie d’un empereur (chasse, cour, guerre), de l’histoire du pays ou de la mythologie hindoue. Ces peintures peuvent être réalisées sur du papier, de la soie, du coton, du marbre ou encore sous forme de fresque murale. On notera, par exemple, les peintures de Tanjore, art développé au 17ème siècle. Ce dernier représente presque exclusivement des sujets religieux et se caractérise par des parties en relief, de nombreuses couleurs vives et l’emploi de dorures.

 

Pour finir, on peut tout de même évoquer des artisanats moins connus mais tout aussi présents tels que le travail du bois (sental, bois rose, manguier, teck, bambou). Ou encore l’utilisation de produits végétaux comme l’osier, les fibres de jute et de coco. Et enfin le papier mâché qui sert à confectionner de petits objets (boîtes, bracelets, sous-verres…) aux motifs floraux ou animaux.

 

 

Vous pouvez découvrir nos produits artisanaux d’Inde en cliquant ici


1 Comment

Write a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X