online site builder

My Terra, une marque de décoration et mode éthique

Qu’est-ce que la mode éthique ? Comment consommer de façon responsable ? Comment My Terra s’inscrit-elle dans ce mouvement ? Toutes les réponses dans cet article !

Quelle est la différence entre commerce équitable et commerce éthique ?

Les frontières entre le commerce équitable et le commerce éthique sont souvent floues, elles se croisent et se combinent. Il existe pourtant une différence entre ces deux termes, qui peut aider le consommateur à effectuer la meilleure décision d’achat. Bien entendu, acheter des produits labellisés comme l’un ou l’autre est déjà un grand pas vers une consommation responsable.

Dans le commerce éthique, il n’y a pas de standards légaux, il s’agit surtout d’un terme conceptuel utilisé dans le but d’inciter les marques à prêter attention à chaque maillon de leur chaîne logistique et à les améliorer afin que toutes les parties prenantes soient reconnues et respectées. Le commerce éthique concerne l’ensemble du processus de fabrication et inclut donc le commerce équitable. Afin de comprendre un peu mieux la différence, il faut définir ces deux termes. 

Les définitions

My Terra | Métier à tisser traditionnel

Le commerce équitable impose que les producteurs et travailleurs qui fabriquent le produit soient justement rémunérés. Cette mesure vise à écarter toutes les entreprises ne respectant pas le salaire minimum du pays dans lequel se trouvent leurs fournisseurs. Ce terme signifie donc que les travailleurs ne sont pas exploités.

Le commerce éthique, quant à lui, représente une approche de création et de manufacture qui maximise le bénéfice des travailleurs et de leur communauté, tout en minimisant l’impact environnemental. Ainsi, le commerce éthique signifie adopter un minimum de comportements éthiques dans les relations avec les fournisseurs.

En résumé, le commerce équitable se concentre principalement sur le traitement des travailleurs, tandis que le commerce éthique inclut également dans sa vision l’impact que peut avoir la fabrication sur l’environnement et sur les communautés. 

L’image de la marque

Afin qu’un produit ou un magasin ne soit labellisé comme commerce équitable, il doit obtenir une certification. Pour cela, il doit suivre des lignes directrices et des standards internationaux.

My Terra | Machine à coudre

Il s’agit de la différence majeure avec le commerce éthique, qui n’a pour l’instant aucun standard légal. L’ETI (Ethical Trading Initiative) est une alliance de sociétés et d’organisations non-gouvernementales qui cherche à promouvoir le commerce responsable et éthique. Cette association a pour but d’augmenter l’implantation de codes de pratiques qui couvrent les conditions de travail dans toute la chaîne logistique des sociétés. Elle stipule notamment que le lieu de travail doit être sûr et hygiéniques, que les travailleurs doivent recevoir des formations relatives à la sécurité et à la santé ou encore qu’ils doivent avoir accès à l’eau potable. Bien sûr, cela implique également de ne pas avoir recours au travail d’enfants et que les standards légaux nationaux en matière de rémunération doivent être respectés. 

Pour résumer, il est facile de déterminer si une marque pratique le commerce équitable grâce au label. De cette façon, les consommateurs sont certains que la société respecte les exigences basées sur les conventions internationales. Trouver un produit éthique demande un peu plus de recherche et d’investissement de la part du consommateur. Cela implique que les sociétés mettent en avant leurs bonnes pratiques. A savoir, que toute la chaîne de production produise un bénéfice maximum pour les travailleurs tout en ayant un impact minimum sur leur environnement.

Malheureusement, il y a encore un long chemin à parcourir avant que l’ensemble de l’industrie de la mode ne se tourne vers un mode de production équitable et éthique. Mais il y a aujourd’hui assez d’informations et de recommandations pour permettre aux clients de choisir des produits éthiques. 

« Être une marque éthique, ce n’est pas seulement rechercher la beauté du produit, mais aussi celle des relations »

Comment consommer de façon responsable ?

Au fil des ans, nous avons assisté à un nombre important de scandales dans l’industrie du textile : salariés sous-payés, conditions de travail déplorables et utilisation de matières premières et de procédés polluants. Comment sortir de l’emprise qu’ont les grandes marques sur notre consommation ; comment choisir des produits responsables ? Il n’y a pas vraiment de solution miracle, mais chacun peut agir à son niveau. Et comme la demande définit l’offre, il suffit qu’un nombre suffisant de personnes réagissent pour que les grandes marques fassent évoluer leurs pratiques, comme celles de l’agroalimentaire avec l’explosion du bio.

Alors, concrètement, que pouvons-nous faire ?

Consommer moins

Une des pratiques les plus faciles à adopter est de consommer mieux au lieu de consommer plus. C’est-à-dire acheter des produits de meilleure qualité qui ont une plus grande durée de vie au lieu d’acheter en masse des produits qui ne durent qu’une saison. Car il faut aussi penser à tous ces articles que l’on jette et qui ne sont pas recyclés. Ne serait-il pas mieux d’acheter une pièce originale et durable, plutôt qu’un vêtement fabriqué à la chaîne et qui ne sera plus d’actualité l’année prochaine. Nous sommes nombreux à nous vêtir chez des grandes marques, attirés par les prix bas. Mais consommer éthique ne veut pas forcément dire que l’on doit casser sa tire lire. D’ailleurs, My Terra fait attention à trouver un juste équilibre entre la rémunération juste de ses artisans et un prix de vente juste pour ses clients. La marque se veut abordable pour toutes les porte-monnaie. Elle promeut également l’originalité, puisque toutes les pièces proposées sont fabriquées en petites quantités.

Alors, se faire plaisir en faisant du shopping responsable, c’est possible !

Consommer mieux

My Terra | Femme dans une prairie

Consommer mieux, c’est penser pratique : choisir des pièces réutilisables et polyvalentes, c’est-à-dire qui traverseront plusieurs modes, ou classiques qui s’adapteront à plusieurs tenues. Mieux vaut avoir quelques pièces de qualité plutôt que des tonnes de pièces pas chères qui envahissent les placards et ne sont utilisées que très peu ou abîmées au bout d’une saison. L’investissement est plus rentable, c’est aussi ça la mode éthique.

Les vêtements issus de la fast fashion (contraire de la slow fashion) sont rarement de bonne qualité : ils se délavent, se détendent, s’usent à vitesse grand V. Il n’y a pas de secret, vu le prix d’achat on ne peut s’attendre à des miracles. On peut alors décider de partir shopper avec un budget précis, au lieu d’acheter plusieurs pièces pas chères, on peut acheter quelques pièces de qualité.

Consommer autrement

C’est-à-dire prêter attention aux matières utilisées et aux procédés de fabrication. On n’a pas toujours les moyens financiers d’acheter local, ou bio, et d’avoir une garde-robe 100 % responsable, mais on peut commencer par faire attention aux étiquettes. My Terra s’engage à fournir des produits réalisés en matières naturelles (coton, chanvre, laine, etc.) et fabriqués dans des conditions de travail justes et équitables. Tous les artisans avec qui nous travaillons sont rémunérés justement, et travaillent dans de bonnes conditions (aucun danger pour la santé dûs à des produits toxiques, pas d’usines de travail à la chaîne, sauvegarde des savoir-faire artisanaux) .

My Terra | L'art d'un monde authentique

My Terra tente d’appliquer les principes du commerce éthique dans l’acquisition de chacun de ses produits. C’est pourquoi nous mettons en valeur nos artisans et leur culture, afin de vous faire découvrir leurs trésors. Vous pouvez retrouver tous nos produits artisanaux confectionnés avec passion sur notre boutique en ligne.

Contactez-nous

Envoyer
Adresse

110, rue Amans
34160 Castries
France

Contacts

Email : contact@my-terra.fr